Comment comparer les offres d’électricité sur internet ?

Les comparaisons en ligne facilitent l’évaluation des approvisionnements énergétiques des fournisseurs. Les calculatrices en ligne vous donnent également la possibilité d’en savoir plus sur votre économie au fur et à mesure que vous passez de la réglementation au marché. On vous apprendra tout ce que vous devez savoir pour choisir l’offre qui vous convient et vous faire économiser de l’argent.

Bien maîtriser les offres des fournisseurs d’énergie

EDF et les fournisseurs de gaz existants Engie (anciennement GrDF) ont longtemps eu un quasi-monopole sur le marché de l’énergie, divisé par 162 ELD. Les gens ne peuvent pas contracter d’énergie avec un autre fournisseur. En 2007, cependant, les marchés de l’électricité et du gaz naturel se sont ouverts à la concurrence. À partir de ce temps-là, les gens sont libres de changer de fournisseur d’énergie. En effet, ils peuvent enregistrer deux offres possibles : l’offre réglementée ; l’offre de marché. Rendez-vous sur choisir.com si vous voulez avoir des informations supplémentaires.

Taxe réglementaire fixée

Les taxes réglementaires de vente (TRV) sur l’électricité et le gaz naturel sont déterminées par les pouvoirs publics sur la base des recommandations de la Commission des affaires réglementaires de l’énergie (CRE). Les prestataires historiques et les ELD sont les seules habilitées à proposer cela à leurs clients. Si la CRE fait une proposition supérieure ou inférieure, le gouvernement dispose de trois mois pour lui donner son accord. Le prix du kWh d’électricité peut en effet être ajusté deux fois par an. Au terme des tarifs réglementaires, la loi Énergie Climat (LEC), votée le 8 novembre 2019, prévoit la suppression du tarif réglementé de l’électricité au 1er janvier 2021 pour les entreprises et collectivités d’au moins dix salariés et/ou avoir un revenu annuel, un chiffre d’affaires ou un solde supérieur à 2 millions d’euros. Les raisons de la loi énergie climat ? Elle réduit la consommation de combustibles fossiles de 40 % d’ici 2030 et aboutit à la neutralité carbone d’ici 2050.

Offrir des prix de marché

Depuis l’ouverture des offres sur le marché de l’énergie, une trentaine de fournisseurs alternatifs sont apparus. S’ils ne possèdent pas la possibilité de mettre sur le marché une offre à un prix déterminé, ils sont proposés au client au prix du marché. À noter par exemple qu’Engie et EDF se réservent le droit de soumissionner aux prix du marché. Selon l’offre du marché, les fournisseurs d’énergie déterminent leurs propres prix. En fait, ils suggèrent un prix fixe où indexé : Bid Price Index : le prix du kWh est inférieur à la VTR, mais à son indice. Ainsi, si le prix réglementé augmente de 4 %/kWh, le prix du kWh vendu par les commerçants s’accroîtra également de 4 %. Ensuite apparaîtra l’offre à prix fixe : le prix du kWh demeure constant dans le temps, quelle que soit l’instabilité du prix de vente réglementé.

Pourquoi ajoute–t on une odeur au gaz de ville ?
Qui est le moins cher en électricité et gaz ?